1960-1970

«Laissez fleurir 1000 fleurs» Nouvelles notes fleuries et aldéhydées
 
La décennie qui débuta sous le signe de l'opulence, et prit fin avec les premiers pas d'un homme sur la lune, pourrait bien être comparée, dans ses déchirements, aux années 20. Là encore, les mouvements de jeunes et les mouvements féministes jouèrent un rôle prépondérants.

Les jeunes n'accordaient aucune confiance aux plus de trente ans; les femmes, grâce à la pilule mise sur le marché en 1962, connurent une grande avancée dans leur émancipation. Leur ventre, disaient-elles, n'appartenait plus qu'à elles.

Talons aiguilles, longues jupes droites et serrées étaient à la mode; tout comme les cheveux crêpés et les lèvres à la BB. Les hippies commencèrent leurs tournées psychédéliques; les Beatles jouaient «Yeah, Yeah, Yeah» sur leurs guitares et leurs cheveux longs devinrent le symbole de la protestation des jeunes.
 
Pendant ce temps, Mary Quant sortit la mini-jupe; celles qui ne pouvaient pas suivre pouvaient se replier sur le tailleur-pantalon. On vit se développer la «mode-manifestation» avec bottes, jeans et parka. La jeunesse engagée descendait dans les rues pour manifester contre l'establishment, contre la guerre au Vietnam, contre tout.
 
La jeunesse en rébellion avec son penchant pour les philosophies orientales et ses techniques de méditations, se grisait avec des senteurs de musc et des bâtons d'encens.
 
La parfumerie traditionnelle développa cependant d'éclatantes compositions florales. A partir de l'idée de base de Quelques Fleurs de Houbigant, L'Air du Temps de Ricci et Diorissimo de Dior, on créa Fidji de Laroche et Norell de Revlon. Fidji parfum floral léger connut un succès exceptionnel, parce qu'il collait au goût européen; Norell de par sa ténacité, était parfaitement ciblé pour le marché américain.
 
Les notes aldéhydées poursuivirent leur ascension. Dans la ligne de Chanel N°5 et d'Arpège de Lanvin apparurent Madame Rochas de Rochas avec sa notre rose raffinée et l'élégant Calèche de Hermès, dont la composante encens très moderne, le rapprochait des parfums chypre.
 
Si l'on examine le passé récent, on peut dire que, depuis les années 50, chaque décennie a vu naître deux concepts olfactifs importants. Par la suite, les mutations furent de plus en plus rapides

 

Facebook Comments Box